Site Internet : Aline Lambert Baudu / Identité visuelle : Alex de l'Agence des monstres / Mentions légales
  • Facebook
  • Twitter

Notre projet

Conférer aux livres les vies les plus riches possibles

On est tous d’accord, « on ne jette pas un livre ». Mais alors que fait-on de de tous ces livres que l’on a lus, dont on ne veut plus, mais qu’on ne peut pas jeter ? Chez Chapitre 2, on en est sûrs, on n’en a jamais vraiment terminé avec un livre. Un livre, c’est une expérience de lecture, mais c’est aussi du papier imprimé, de la pâte à papier solidifiée, des mots agglomérées, des couvertures design ou surannées. Notre projet : un lieu [ou plusieurs ?] où toutes les expérimentations sont permises pour écrire une nouvelle histoire avec ces livres délaissés.

Chapitre 2 se propose de :

​​Trouver des lecteurs adoptifs pour les livres (livres d’occasion en boutique, box-livre pour publics empêchés...)

 

Accompagner les livres en fin de vie pour limiter l’impact environnemental de leur décès et permettre la renaissance de nouveaux livres

 

​Réinventer le livre comme objet (ateliers créatifs adultes / enfants / famille ...)

 

​Utiliser les mots et les phrases des livres pour les lire de nouveau et leur donner une nouvelle voix (ateliers écriture, alphabétisation, rencontre d’auteurs ...)

 

Accompagner toutes structures dans leur projet littéraire

Chapitre 2, une structure

culturelle

Association spécialiste de l’action culturelle autour du livre, ​Chapitre 2 favorisera des projets nécessitant la fourniture de livres (texte/objet) en ayant pour but de favoriser l’accès à la culture pour tous.

solidaire et sociale

Nous souhaitons créer des emplois de salariés permanents mais aussi des salariés en parcours d’insertion (opérateur de tri/saisie, collecteur, logisticien) en travail adapté etc. Un partenariat est noué avec la structure Artéfacts-Spectacles. Par cette mixité dans la structure, nous voulons réconcilier avec les mots, la lecture et l’écriture un public souvent éloigné des livres.

environnementale
Les livres trop usagés sont orientés vers des papetiers, afin d’être transformés en pâte à papier. Certains sont également ré-employés comme « objet ». Les ouvrages en bon état seront revendus sur notre lieu d’action à petits prix. Un système de « consignes » en bons d’achat incitera les acheteurs à nous rapporter leurs livres et à en découvrir de nouveaux.